QUI SOMMES-NOUS ?

Oui, qui es-tu réellement, et qui sommes-vous ? Telle est la question !

Être ou ne pas être, Bascule Argoat a pris le parti d’être, et nous allons vous raconter son histoire.

Il arrive parfois que certaines personnes se sentent impuissantes, voire anxieuses face à l’urgence climatique actuelle, mais ont l’envie de changer les choses concrètement, et non plus juste en paroles ou débats, ont l’envie furieuse de créer un nouveau monde. C’est cet élan qui a rassemblé des centaines de personnes qui étaient seules ou en petits groupes, chacune dans son coin, pour pouvoir créer un grand collectif. Car être un collectif, c’est renforcer le pouvoir d’agir en agissant ensemble (seul on va plus vite, ensemble on va plus loin), maintenant, et concrètement, grâce à la gouvernance partagée, et à la mise en commun des connaissances et savoir-faire de chacun.e. Ce collectif créé en avril 2019 dans l’ancienne clinique de Pontivy (baptisée La clinique de la Transition) s’appelle La Bascule car il est temps de Basculer, de Transiter intérieurement, et collectivement pour plus d’écologie, de justice sociale et de démocratie.

 

La Bascule est dorénavant un archipel de plusieurs îles dont l’île de Bascule Argoat, implantée dans l’ancienne blanchisserie d’une abbaye, au bord d’un lac, à Plouray en Bretagne depuis décembre 2019. Cette belle bâtisse nous a très généreusement été transmise par les sœurs de l’abbaye de Langonnet, et un de nos projets centraux est la rénovation de ce bâtiment que nous réalisons en grande partie par nous-même. Un jardin en permaculture est également en cours d’élaboration, ainsi que la création d’outils lowtech (chauffe-eau solaire, rocket-stove, séchoir solaire, etc.)

Notre collectif fonctionne en autogestion grâce au principe de gouvernance partagée (rapports non hiérarchiques pour avancer vers une vision commune). Nous y expérimentons un mode de vie suivant le principe de la sobriété heureuse (aussi bien au niveau alimentaire, qu’énergétique ou matériel), le plus écologique possible, et respectueux de l’Autre (des êtres vivants quels qu’ils soient). En considérant « l’Autre » (ce qui est extérieur à nous, que ce soit des personnes ou de l’environnement), nous essayons de « prendre soin »: prendre soin des habitants, prendre soin de la nature et du territoire, ceci est notre axe d’inscription sur le territoire à l’échelle locale. Nous cultivons également un axe engagé et militant, afin d’être en capacité de former et de sensibiliser autour de nous aux outils de vie que vous utilisons au quotidien, et ainsi donner l’occasion que la toile s’agrandisse. 

Oui d’accord, vous allez nous dire que tout ça sonne très bien mais concrètement, ça donne quoi ? Si vous souhaitez un petit aperçu de nos projets et actions, nous avons toute une rubrique dédiée à ce sujet !

Le bâtiment nous permet d’avoir une assez grande capacité d’accueil, que nous essayons de développer afin que des visiteur.se.s puissent également venir expérimenter ce mode de vie. En ce sens, l’objectif est d’incarner cette utopie, et de pouvoir inspirer d’autres personnes en démontrant qu’il est possible de vivre ainsi. Ces temps de visites sont aussi l’occasion de pouvoir échanger et transmettre nos connaissances avec de nouvelles personnes.

Pour l’année à venir, nous avons à cœur de vous proposer des temps conviviaux et de partage, tels que la présentation du diagnostic de territoire, des formations low-tech, des journées découvertes et bien plus encore… N’hésitez pas à suivre nos aventures, à nous solliciter pour tout projet de territoire, ou pour en découvrir un peu plus sur notre lieu de vie et nos modes d’actions.